Comment doper les ventes de votre boutique en ligne ?

Comment doper les ventes de votre boutique en ligne ?

Introduction

Seulement un visiteur sur cinq d’une boutique en ligne a l’intention de réaliser un achat. Comment convaincre davantage de clients potentiels de cliquer sur le bouton « valider la commande » ? Dans ce dossier, nous vous proposons une série de conseils concrets pour doper les ventes de votre boutique en ligne.

Guider les visiteurs

Chaque visiteur doit pouvoir trouver rapidement les articles qu’il recherche. Il est dès lors essentiel de proposer une structure claire et intuitive, ainsi qu’un menu de navigation performant. Il faut veiller à ce que le menu de navigation soit repris sur chaque page web. Vous pouvez également envisager d’incorporer des menus déroulants, ce qui permet d’accéder rapidement aux sous-rubriques.

Si par exemple, vous vendez des fleurs, il est préférable d’éviter menu- items fourre-tout du type « Nos services », « Commander en ligne » et « Votre bouquet ». Optez plutôt pour des rubriques claires et précises, par exemple : « Bouquets » et « Plantes ». Ainsi les clients trouveront aussitôt ce qu’ils recherchent. Evitez toutefois qu’ils n’aient ensuite à parcourir toute l’arborescence. Proposez des liens vers vos « meilleures ventes ».

Vous pouvez également guider vos clients (potentiels) sur base de leurs besoins et critères d’achat en prévoyant notamment un système de filtre à gauche de la page permettant de choisir une catégorie de prix ou des modèles spécifiques, afin que les clients puissent accéder plus rapidement à ce qu’ils recherchent.

Afficher les bons produits

Vous ne devez pas nécessairement placer les articles les moins chers en haut. Certains experts affirment qu’afficher en premier les modèles les plus chers – y compris leurs avantages – permet d’augmenter le chiffre d’affaires. Il est préférable de laisser aux clients le choix entre plusieurs articles de prix différents. Dans de nombreux cas, le client optera pour un article de milieu de gamme ou parfois pour l’article le plus cher.

Il est également conseillé de mettre en avant les articles les plus vendus. En effet, si un article se vend bien, ce n’est sans doute pas par hasard. Vous pouvez également indiquer le nombre d’articles que vous avez (soi- disant) encore en stock. Les articles disponibles en quantité limitée se vendent mieux.

Donner les informations nécessaires

Sur la page consacrée au produit, il est important de se focaliser uniquement sur le produit. Il faut dès lors éviter les barres de menu de grande dimension avec un logo ou une photo de l’entreprise, afin d’attirer immédiatement l’attention sur le produit. Les informations concernant les produits doivent être à la fois claires et complètes, avec des photos pour restituer l’ambiance d’un magasin traditionnel.

Selon le type de produit que vous vendez, il est peut être également important de mentionner les caractéristiques (notamment les caractéristiques techniques). Essayez de présenter ces caractéristiques comme autant d’avantages. Si vous vendez des meubles de jardin, précisez le matériau utilisé, mais également les avantages de ce matériau (ne se décolore pas, traitement anti-taches, etc.).

Il faut savoir que les articles les plus luxueux ou les plus sophistiqués demandent davantage d’informations. En effet, ces articles suscitent davantage de questions et de doutes. Le visiteur veut dès lors être suffisamment informé et rassuré avant de cliquer sur le bouton « valider votre commande ». Même si votre produit n’est pas très technique, il faut dès lors veiller à adapter votre communication au groupe-cible.

Créer un climat de confiance

La confiance est un élément clé du commerce en ligne. En donnant des informations claires et précises, vous contribuez à créer un lien avec les visiteurs de votre boutique en ligne. Essayez d’éliminer les doutes et d’accompagner les visiteurs pendant leur navigation, tout comme le ferait un bon vendeur dans un magasin traditionnel. Prévoyez des modes de paiement clairs et une page de coordonnées accessible d’un seul clic.

En outre, l’importance de la « preuve sociale » dans un environnement virtuel est incontestable. De bonnes critiques, des avis positif ou des évaluations favorables peuvent faire augmenter de manière considérable le chiffre d’affaires de votre boutique en ligne. Un site de vente en ligne belge a enregistré une augmentation de plus de 30% de son chiffre d’affaires après la diffusion d’avis favorables sur son site et la mise en place d’un lien vers des commentaires positifs sur Facebook.

L’importance de la personnalisation

La personnalisation contribue à créer une impression positive auprès de l’utilisateur. Plus de 75% des acheteurs en ligne préfèrent les boutiques en ligne proposant des offres personnalisées. Cependant, il ne faut pas que le client ait le sentiment qu’on ne respecte pas sa vie privée.

Si vous constatez qu’une personne est plus intéressée par certains produits, vous pouvez proposer des informations supplémentaires ou une offre intéressante. Vous pouvez afficher des commentaires de personnes qui correspondent à son profil. Vous pouvez utiliser les données de clients réguliers pour apporter des conseils sur mesure.

Vaincre les derniers doutes

Les conseils repris plus haut devraient déjà contribuer à susciter une bonne impression auprès des visiteurs. Il reste à les convaincre d’acheter. Beaucoup de personnes hésitent avant de passer une commande. Souvent, ils abandonnent leur panier sans valider la commande, car ils doutent encore. Il faut parvenir à vaincre ces derniers doutes.

Un message placé à proximité du bouton « valider votre commande » peut contribuer à éliminer ces réticences. Vous pouvez prévoir un message du type « livraison gratuite », « annulation gratuite » ou « satisfait ou remboursé » pour convaincre les visiteurs hésitants. Un commerçant belge a ainsi mis en ligne le message « immédiatement disponible », ce qui lui a valu 23% de commandes en plus, tandis que le message « livraison gratuite » lui a valu une augmentation de 19% de son chiffre d’affaires.

Créer un bouton de « valider votre commande » efficace

Le bouton « valider votre commande » doit faire l’objet d’une vigilance particulière. Souvent, on utilise une couleur précise, or il n’y pas de couleur miracle. Certains experts en marketing affirment que l’orange est une couleur qui déclenche l’acte d’achat. D’après notre expérience, il est beaucoup plus important de créer un contraste avec l’arrière-plan.

Vous devez prévoir des boutons parfaitement visibles et lisibles. Il est préférable de ne pas utiliser le rouge, car cette couleur est souvent associée avec des éléments négatifs, comme « stop », « non », « interdiction » ou « danger ». Il faut que le bouton « valider votre commande » soit un véritable bouton d’une largeur de 100 à 200 pixels, et pas un simple lien à cliquer. Prévoyez également un espace blanc suffisant entre le bouton et le texte de votre page web, afin de mettre en évidence le bouton « valider votre commande ».

Le texte du bouton d’action doit être court, simple et sans ambiguïté, et il doit avant tout inciter les visiteurs à concrétiser leur intention d’achat. Il semblerait que le bouton « Commandez maintenant » soit plus performant que le bouton « Commandez ». Incorporer un élément graphique, par exemple un panier, peut augmenter le taux de transformation.

Placer le bouton de validation de commande au bon endroit

Souvent le bouton de commande est placé à droite de l’écran, alors que les études ont démontré que 40 à 80% des visiteurs ne le remarquent pas du premier coup d’œil. L’expert Jacob Nielsen avait déjà démontré qu’une personne sur trois seulement est attentive au contenu de la partie droite d’une page web.

Aussi, il est préférable de placer plusieurs boutons de validation de commande sur chaque page de produit. Bien entendu, vous ne voulez pas brusquer les visiteurs de votre boutique en ligne, mais les tests ont prouvé que la présence de plusieurs boutons de validation de commande permet d’augmenter le taux de transformation.

Il est préférable de ne pas placer qu’un seul bouton de validation de commande en haut à droite de l’écran. En effet, il est conseillé d’en placer un second sous la description de l’article. Plus un visiteur passe du temps sur votre page, plus il est intéressé par votre produit. Une boutique en ligne belge qui avait placé un second bouton de validation de commande en bas de ses pages web a enregistré une augmentation de 43,8% du nombre de clics.

Il faut par ailleurs éviter de mettre trop d’images, notamment des boutons « imprimer » ou « partager » autour du bouton de validation de commande. Des études ont démontré que la suppression du bouton « partager » permet d’augmenter les ventes de 6 à 12%. Pourquoi ? Parce que le visiteur / acheteur potentiel est moins distrait. Vous devez vous poser la question suivante : voulez-vous que les visiteurs partagent au sujet de vos produits ou voulez-vous qu’ils achètent vos produits ?

Effectuer suffisamment de tests

Utilisez ces conseils et effectuez des tests. Vous pouvez ainsi soumettre deux pages de produits différentes à deux groupes d’utilisateurs pour savoir quelle version sera susceptible de rencontrer le plus de succès. C’est très facile à mettre en place avec l’aide du développeur de votre site web et d’un instrument d’analyse comme, par exemple, Google Analytics (www.analytics.google.com).

 

 

 

Maître de la pensée évolutive intelligente

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.