Stratégie

Stratégie

Connaître les futures disruptions pour les anticiper

À l’occasion du Symposium qui s’est tenu au début du mois à Barcelone, les consultants de Gartner ont livré leurs prédictions pour les années à venir, en exhortant les DSI à positionner leur entreprise dans un continuum d’innovation.

Selon Gartner, d’ici 2020, 5 des 7 géants actuels du numérique se seront auto-disruptés pour créer les conditions du maintien de leur leadership. Ce grâce à des innovations qui, pour certaines, iront jusqu’à cannibaliser une part de leurs revenus actuels. Et Gartner de citer l’exemple passé de l’iPhone qui a éclipsé une part du marché des lecteurs MP3 — incluant l’iPod —, et de noter que Blackberry (à l’époque Research In Motion) aurait pu en faire autant en portant plus tôt ses applications sur iPhone et Android plutôt que d’attendre d’être en déclin pour le faire…
À court terme, le cabinet d’études et de conseil en stratégie estime que des innovations telles que la technologie Lambda d’Amazon Web Services, Alexa d’Amazon ou encore Face ID d’Apple sont des candidates possibles.
Mais l’auto-disruption n’est que l’une des voies de l’innovation continue. Pour aider les DSI à prendre de l’avance, Daryl Plummer, vice-président et Gartner Fellow, s’est livré à l’exercice de lister 7 disruptions à venir — avec des degrés d’importance et des timings différents — qui permettront sûre- ment à certaines entreprises de faire la différence.

1 L’INFORMATIQUE QUANTIQUE
L’informatique quantique augmentera de façon faramineuse la puissance à disposition des entreprises, jouant un grand rôle par exemple dans l’accélération de la conception de médicaments, mais aussi en termes de fragilisation des techniques actuelles de sécurisation informatique. Daryl Plummer encourage les DSI à la tester dès qu’elle sera disponible — très prochainement selon lui — en mode as a service.

2 LA DÉTECTION DES RÉALITÉS CONTREFAITES
La capacité de détection des réalités contrefaites sera une nécessité tant les technologies — réalités augmentée et virtuelle en tête — permettent de créer des représentations réalistes (photos, vidéos sonores, documents…) de choses et d’événements qui n’ont jamais existé. Et Daryl Plummer de citer une prédiction de Gartner sur la massification des « fake news » datant de… 2004 !

3 LA CRÉATION DE RÉALITÉS CONTREFAITES
Parce que les gens seront habitués à avoir des interactions avec des avatars en lieu et place de personnes réelles, le consultant estime que les DSI doivent s’intéresser aux possibilités de générer de tels avatars et toutes sortes de contenus à l’aide de technologies d’intelligence articielle.

4 LA VIE SYNTHÉTIQUE
À un horizon certes plus lointain (2032), le consultant enjoint les DSI à se préparer à l’émergence de la vie synthétique, au moins sous la forme de micro-drones équivalents à des insectes numériques capables par exemple d’assurer la pollinisation réalisée par les abeilles, ou embarquant entre autres des capacités de vision et de transmission. Il faudra notamment savoir les détecter pour s’en prémunir le cas échéant.

5 LA LÉVITATION MAGNÉTIQUE (MAIS AUSSI QUANTIQUE)
Projetant une vidéo du lecteur de disques vinyles Mag-Lev, Daryl Plummer liste les possibilités offertes par la lévitation magnétique : « avec cette technologie, on peut positionner précisément et de manière stable un objet dans l’espace. Cela sera très utile dans le manufacturing et pour la conception des médicaments, car on pourra gérer la gravité comme on veut. Les transports en bénéficieront aussi ».

6 LA RÉVOLUTION DES SYSTÈMES DE DISTRIBUTION DES LOGICIELS
Avec le SaaS et les app stores, la distribution des logiciels a déjà largement évolué, et ce n’est pas terminé. Selon le consultant, les DSI doivent s’intéresser particulièrement à ce que changera, par exemple, la possibilité de mise à jour dynamique et en temps réel d’une application achetée — mais parlera t-on encore d’achat et de propriété ? — sur une place de marché. Des implications sont par exemple à prévoir, de manière connexe, au niveau du plan de reprise d’activité.

7 LA RECONNAISSANCE VISUELLE ET LA PRÉCOGNITION
« Une application comme TapTapSee, destinée d’abord aux malvoyants, est douée d’un système de reconnaissance visuelle époustouflant », assure Daryl Plummer. Exploitée au sein d’un flux vidéo et combinée avec une intelligence artificielle, une telle technologie apporterait, selon lui, une capacité de prédiction importante, citant l’intérêt qu’elle aurait eu lors du récent attentat de Las Vegas en diminuant le temps pour avertir la foule.

Maître de la pensée évolutive intelligente

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.