Premières faillites d’entreprises suite au Coronavirus

Premières faillites d’entreprises suite au Coronavirus

Après la prolongation des vacances du nouvel an chinois en raison de l’épidémie, Xinchao, une grande entreprise
de communication, a annoncé dès la reprise la suppression de 500 postes, soit 10 % des effectifs. “Malgré une trésorerie de 1 milliard de yuans 132 millions d’euros, l’entreprise ne survivra pas plus de six à sept mois si les revenus sont nuls. Pour vaincre cette crise, il faut freiner à mort”, s’est justifié son fondateur auprès du site économique Jinrongjie. Le centre de recherche sur le développement de l’université Tsinghua, à Pékin, a récemment réalisé une étude sur la santé de 212 grandes et moyennes entreprises dont le chiffre d’affaires dépasse en général
le milliard de yuans.

À la question “à compter du 15 février, quel serait le retard au redémarrage supportable pour vous, un quart des entreprises seulement disent pouvoir se maintenir plus d’un mois. Plus de la moitié ont réduit leur objectif annuel de 20 %,en tenant compte de la mauvaise conjoncture du premier trimestre. Le scénario est très sombre, si l’on en croit l’analyse du site 36Ke. “Des centaines de milliers de start-up et des dizaines de millions de PME chinoises sont confrontées aux mêmes défis, qui mettent leur survie en jeu : l’absence du personnel, l’irrégularité des approvisionnements, les difficultés de financement.

Les petites et moyennes entreprises, qui irriguent toute la société, souffrent. Zhu Wuxiang, professeur au département de finance à l’École d’économie et de gestion de l’université Tsinghua, a sondé près de 995 PME sur le niveau de leur trésorerie.
Il en ressort selon lui que “34 % peuvent tenir pendant un mois, 33,1 % deux mois. Seulement
9,96 % peuvent survivre au-delà de six mois”. “La vague des faillites d’entreprises ne fait que commencer”, alerte la plateforme de services d’innovation technologique et industrielle Iyiou.

Maître de la pensée évolutive intelligente

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.